Été 2012 - Acte 1

Publié le par Yann Borgnet

Il est difficile de résumer un été en quelques lignes, surtout quand celui-ci s'est avéré riche en aventures diverses et variées. Cet été, ma motivation pour la montagne, plutôt la haute montagne, fut mesurée, mais cet univers est si vaste et multifome qu'il est possible d'y trouver son bonheur comme chaussette à son pied. Après une année dans les terres bretonnes, où la dépense énergétique intellectuelle surpassa de très loin la production endomorphinique des muscles, je me devais de retourner aux fondamentaux, soit à la varappe ! C'est donc l'escalade qui a été à la source de la plupart de mes projets, avec quelques inclusions de parapente, et d'alpinisme !

 

Acte 1 : Remise en forme, entre 05 et Lubéron, Buoux et Céüse.
Ce sera ici mon voyage le plus lointain. La voiture est enfin aménagée, notre roulotte mobile pour 15 jours, entre grimpe et parapente dans le sud de la France.

ETE-2012-1208.jpg

 

Après 3 jours à Céüse, falaise en vogue en ce moment, nous sommes très heureux de quitter ce lieu bien trop densément peuplé pour notre aspiration au calme et à la sérénité de vacances en amoureux !

 

DSCN2034.jpg
Ana dans un 6b de la face Est (photo : Simon Emonin)

DSCN2030.jpg

Photo : Simon Emonin

 

L'asphyxie était proche, et nous trouvons refuge près d'une petite falaise méconnue à l'entrée de l'Ubaye : Le Lauzet. De superbes voies dans des murs légèrement déversants, et une ambiance intime font de cette falaise un petit bijou, le tout à 15mn du lac de Serre-Ponçon. 

ETE-2012-1182.jpg

ETE-2012-1202.jpg

 

Après cette petite parenthèse ubayenne, nous descendons plus au sud, pour rejoindre la ville de Digne-les-Bains. Là, nous faisons la rencontre d'un BE de parapente, David Vayrette, qui me flashera l'ensemble des vols possibles dans le coin. Sa gentillesse et son sens de l'accueil se mêleront, et nous passerons plusieurs soirées à discuter autour d'une bonne bière. D'ailleurs, si vous avez besoin d'apprendre le parapente, ou tout simplement envie de découvrir les sensations du vol libre en tandem, Dav s'avère être le BE idéal : http://yadelouest.fr/.

ETE-2012 1438

Malgré la pauvreté des sites d'escalade autour de Digne (le rocher de Courbons n'est vraiment pas idéal !), nous y restons tout de même quelques jours, histoire de tester les différents sites de vol. Le plus beau restant le vol du soir à Courbons en restit ! 

ETE-2012-1330.jpg

ETE-2012-1337.jpg

ETE-2012 1544

ETE-2012-1554-copie-1.jpg

 

Enfin, nous finirons notre voyage dans le Lubéron en passant par Volx, falaise patinée et qui a fort mal vieilli...

Cela faisait très longtemps que j'entendais parler de la falaise de Buoux, sans jamais avoir eu l'occasion d'y traîner les pattes. C'était donc le moment de remédier à cette carence. Malgré la chaleur de juillet, il est possible d'y grimper quasiment toute la journée, en jouant avec les orientations diverses proposées par les différents piliers : tantôt à l'est, tantôt à l'ouest. La grimpe Céüsienne m'avait un peu déçu, car trop "discount", la plupart des voies que j'ai faites se résumant à une épreuve de continuité sur échelle de bacs. Ici, tout est différent, à commencer par l'échelle de cotation qui est décalée d'au moins une lettre. Surtout, Buoux propose de l'escalade au sens le plus noble du terme, où les combinaisons de mouvements vous surprennent par leur variété et leur originalité. D'où une grande satisfaction au sortir d'une voie, du fait de la large morphocinèse qu'il faut développer pour la réaliser. Quel plaisir de réaliser de beaux mouvements peu communs, n'est-ce pas là l'essence de l'escalade lorsqu'elle est mêlée à l'engagement? Car à Buoux, l'équipement est aéré, sans pour autant être expo !

ETE-2012-1462.jpgHiéroglyphes buouxiens

 

ETE-2012-1474.jpg

ETE-2012-1485.jpg

ETE-2012-1486.jpg

ETE-2012-1492.jpg

ETE-2012-1507.jpg

ETE-2012-1540.jpg

 

Commenter cet article

chaussures femmes 19/07/2013 08:40

quel heureux quande on monte dans le sommet de la montagne

Timberland Roll Stivali 11/10/2012 05:24

fino a quando ne hanno voglia, di essere in grado di soddisfare i propri bisogni, che tipo di scarpe e vestiti possono essere.